[Percevan] #16 La Magicienne des Eaux Profondes [SPOILERS]

Discussions sur les albums à paraître et déjà parus, les revues et fanzines...

[Percevan] #16 La Magicienne des Eaux Profondes [SPOILERS]

Messagepar JFM » 28 Juin 2020, 19:29

VOILA, ENFIN, il est sorti hier !

Le tome 16 de Percevan, le tant attendu La Magicienne des Eaux Profondes !

Je l'ai acheté hier et lu, je vais vous donner mon avis.

Après quatre albums aux scénarios qui nous laissaient sur notre faim, là, Léturgie a joué la sécurité (surtout en arrivant chez un nouvel éditeur) en créant un scénario exprès pour les fans. Il fait suite à de nombreuses histoires précédentes et les terminent, afin de commencer une nouvelle ère. Le titre est d'ailleurs une belle manière de boucler la boucle.
Le revers de la médaille, c'est que les nouveaux lecteurs 1) ne vont peut-être pas tout comprendre et 2) vont se faire spoiler pas mal de rebondissements des autres tomes.

Niveau script, c'est donc assez solide, cela nous permet de voir une Balkis enfin de retour au Mal, qu'elle avait quitté un peu abruptement. Le personnage d'Altaïs est développé de façon très intéressante, j'aime vraiment beaucoup, du début à la fin, ce qu'elle devient.
Je regrette juste qu'il n'y ait pas un crêpage de chignons magique entre les deux sœurs, c'est vraiment dommage.
Je trouve également que la relation entre Ciensinfus et Balkis, bien partie dans Les Foudres de Balkis, perd de l'intérêt au fur et à mesure de ce nouvel album.

Niveau dessin, c'est une fois encore du très bon, avec quelques très belles pages, comme l'entrée d'Altaïs en Aslor ou le palais d'Altaïs.
Balkis apparaît les cheveux détachés (non retenus par son diadème) pour la première fois.
Ciensinfus est charismatique et tient son rang de grand méchant. Comment Percevan va-t-il pouvoir s'en sortir face à un tel adversaire, sans magie ?

La mise en couleurs par ordinateur ne vaut toujours pas l'ancienne mise en couleurs, mais elle est correcte. Pour disposer du crayonné avec la version luxe, je trouve que la perte due à la couleur est parfois énorme. Certains effets photoshop (éclairages aveuglants) font disparaître un peu le dessin, et même des fois la couleur mord sur l'encré (planche 25 case 5).

En résumé, un bon p'tit album pour rassurer les fans. On espère maintenant un grand grand album pour le tome 17, qui sera bien La Couronne du Crépuscule, comme indiqué en 4ème de couverture.
Modifié en dernier par JFM le 06 Juil 2020, 16:11, modifié 1 fois.
JFM
Rouleur... de pelles
Rouleur... de pelles

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 595
Âge: 111
Enregistré le: 29 Nov 2008, 03:05
Localisation: Dans mon cimetière
Genre: Homme

Re: [Percevan] #16 La Magicienne des Eaux Profondes [SPOLERS

Messagepar Balkis » 03 Juil 2020, 13:12

Je partage cet avis en beaucoup de points.
En terme de scénario, en tant que fidèle des Maîtres et de la série, cet album m'a grandement plu. On pourrait penser qu'un certain développement autour d'Altaïs pourrait me déplaire, mais au contraire, vu les conséquences. Je n'aurais pas voulu de crêpage de chignon entre les deux sœurs, par contre. Je trouve ça infiniment plus beau de voir que Balkis, de retour au mal, garde ses sentiments. Son choix, ses motivations, tout se tient, c'est cohérent. En d'autres circonstances, sans un certain élément, elle n'aurait probablement pas fait ce qu'elle a fait. Et Percevan semble conscient de cela. Et même si cela boucle la boucle, cela ouvre la voie vers de nouvelles évolutions. Oui, il y aura des conséquences, c'est évident. Et ça ne ferme aucune porte, ce qui était ma plus grande crainte. J'attends donc une suite avec une impatience et un espoir renouvelés.
Quant à l'édition en elle-même, je n'ai qu'un regret. Malgré ma commande auprès de mon libraire, je n'ai eu que l'édition "normale" du tome. Il devait y en avoir une spéciale, avec une autre couverture, qui était celle que je voulais, l'édition de luxe ne me tentant pas. Tant pis, mais bon.
Je suis Balkis... Fille de Nazaz et de Sabeen...
Disciple rebelle de Ciensinfus le mage noir...
Je suis Balkis et je commande aux lacs et aux torrents !
Je suis Balkis... la magicienne, maîtresse de mon destin... ET DE MON TEMPS !

Percevan, Le 8° Royaume, Luguy & Léturgie.
Balkis
Maîtresse baffeuse
Maîtresse baffeuse

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 182
Âge: 31
Enregistré le: 31 Déc 2008, 21:35
Localisation: Toulouse (non, je n'ai rien à voir avec la "Balkis Percevan" qui traîne sur Facebook !!)
Genre: Femme

Re: [Percevan] #16 La Magicienne des Eaux Profondes [SPOLERS

Messagepar JFM » 06 Juil 2020, 18:19

Je vais expliciter ma critique sur la relation Ciensinfus/Balkis.

Déjà, la grande faille du scénario, je trouve, c'est cette histoire de sort implanté en Balkis.
Pourquoi Ciensinfus n'a-t-il pas utilisé cet atout pendant la trilogie des Seigneurs de l'Enfer ?
J'espérais une raison plus travaillée, genre Balkis avait une dette morale envers lui.


La scène, vue dans Les Foudres de Balkis, où Balkis "offre à boire" à Ciensinfus est géniale, tout à fait dans l'esprit que l'on attendait pour des "retrouvailles". Cette scène rend les deux personnages encore plus charismatiques. J'aurais aimé que leur relation reste de cette qualité scénaristique jusqu'à la fin. Elle se simplifie trop au fur et à mesure.

La question est, notamment : Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher
JFM
Rouleur... de pelles
Rouleur... de pelles

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 595
Âge: 111
Enregistré le: 29 Nov 2008, 03:05
Localisation: Dans mon cimetière
Genre: Homme


Retourner vers Albums & Parutions



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron